Le représentant spécial du président Xi Jinping, Wang Yi, participe à la Conférence de haut niveau sur le changement climatique et prononce un discours
2022-09-22 22:50

Le 21 septembre 2022 heure locale, le représentant spécial du président Xi Jinping, le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a assisté à la Conférence de haut niveau sur le changement climatique et a prononcé un discours au siège des Nations Unies, à New York.

Wang Yi a déclaré que le président Xi Jinping a clairement souligné que la Terre est une grande famille, que l’humanité est une communauté et que le changement climatique est un défi commun qui nécessite une coopération pour être relevé. La Chine estime que l’objectif de la gouvernance mondiale du climat doit progresser sous quatre aspects :

Premièrement, nous devons nous concentrer sur la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra à Charm el-Cheikh en 2022 et obtenir des résultats positifs et équilibrés en matière d’atténuation, d’adaptation et de financement.

Deuxièmement, il faut mettre l’accent sur la concrétisation. Nous devons respecter le principe des responsabilités communes mais différenciées, persister dans les consensus auxquels nous sommes déjà parvenus, accélérer la promotion de l’objectif de contrôle de la température de l’« Accord de Paris ». La Chine soutient l’initiative du système d’alerte précoce de tous, lancée par le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres. Les pays développés doivent effectivement honorer leurs engagements et fournir un soutien financier, technologique et de renforcement des capacités aux pays en développement.

Troisièmement, il est impératif de promouvoir de façon pragmatique la transition verte. Sur la base de la sécurité et de la fiabilité de nouvelles énergies, nous devons mettre de côté les ressources traditionnelles. Il faut promouvoir la transition juste et de haute qualité dans le cadre du développement durable.

Quatrièmement, il est nécessaire de créer une bonne ambiance politique. Nous devons rejeter l’unilatéralisme, la rivalité géopolitique et la barrière verte. Les pays développés doivent réaliser en avance la neutralité carbone de façon drastique, laisser l’espace de développement pour les pays en voie de développement, et reconstruire la confiance mutuelle Sud-Nord par des actions réelles.

Wang Yi a présenté une série d’initiatives positives prises par la Chine pour suivre sans relâche la voie de la priorité écologique et du développement vert et à faible émission de carbone. Il a déclaré que la Chine a annoncé un objectif de neutralité carbone et qu’elle réalisera la plus forte réduction de l’intensité des émissions de carbone mondiales dans le délai le plus court de l’histoire du monde. La Chine a dépassé son objectif d’action climatique pour 2020, proposé un nouvel objectif de contribution autonome nationale, encouragé sans relâche la restructuration énergétique, contrôlé strictement les émissions de dioxyde de carbone et établi le plus grand marché du carbone au monde couvrant les émissions de gaz à effet de serre. La Chine a aussi entrepris amplement la coopération Sud-Sud contre le changement climatique, a mis en place l’Initiative pour le Développement mondial, et a participé à la co-construction de la Route de la Soie verte avec divers pays.

Wang Yi a souligné que la Chine assumera leur part de responsabilité, créera un nouveau miracle de la transition verte. Nous sommes prêts à collaborer avec d’autres pays du monde entier pour accomplir un travail plus concret, à soutenir les Nations Unies dans leur rôle central, à travailler ensemble pour préserver le foyer de la Terre et à créer un monde meilleur pour les générations futures !

Wang Yi a également rencontré respectivement le Premier ministre de la Géorgie, le conseiller des Affaires étrangères du président français, le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité commune, ainsi que les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de la Norvège, de la Hongrie, de la Pologne et de la Somalie.