Wang Yi rencontre la ministre norvégienne des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt
2022-09-22 22:10

Le 21 septembre 2022 heure locale, le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré la ministre norvégienne des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Wang Yi a déclaré que pendant ces dernières années, la coopération pragmatique sino-norvégienne a enregistré des progrès positifs. L’année dernière, le volume des échanges bilatéraux entre les deux pays a augmenté de près de 40 % en glissement annuel. Les négociations de l’Accord de libre-échange sont entrées en phase de clôture et la nouvelle version de la Convention contre les doubles impositions est sur le point d’être signée. Face aux changements et aux aléas dans le monde, la stabilité et la confiance sont plus beaucoup importantes que l’or. Les deux parties sont tenues de se respecter mutuellement, de se traiter sur un pied d’égalité, de renforcer la compréhension, de dissiper tout malentendu, de maintenir le bon élan du développement sain et stable des relations sino-norvégiennes, de raffermir leurs échanges à tous les niveaux et de promouvoir leur coopération pragmatique en vue d’obtenir davantage de résultats. La Chine est disposée à œuvrer ensemble avec la Norvège pour renforcer leur communication et leur coordination dans les institutions multilatérales telles que l’Organisation des Nations Unies (ONU), et pratiquer conjointement un véritable multilatéralisme.

Anniken Huitfeldt a déclaré que la Norvège se réjouissait que les deux parties aient surmonté l’influence de l’épidémie et continué à faire progresser les relations bilatérales. La coopération et la Norvège et la Chine possède d’énormes potentialités dans différents domaines tels que la lutte contre le changement climatique, la transition économique, les énergies renouvelables et le développement vert, et espère accélérer les négociations de l’Accord de libre-échange avec la Chine et continue de poursuivre de concert avec la Chine une coopération constructive.

Wang Yi a déclaré que la Chine a joué un rôle important dans la promotion de la conclusion de l’Accord de Paris et qu’elle continuera de faire preuve de son sens de responsabilité en tant que grand pays et d’assumer ses responsabilités pour l’avenir de toute l’humanité. Wang Yi a affirmé : « Nous poursuivons fermement la voie d’un développement vert, à bas carbone et durable. Nous avons fixé des objectifs « double carbone » ambitieux afin de réaliser la plus forte réduction de l’intensité en de carbone au monde entier. Nous développons massivement les énergies renouvelables. La production électrique d’énergie éolienne et solaire se classe en première place au monde, et les volumes de production et de vente de véhicules à énergies nouvelles se trouvent également au premier rang du monde. La Chine espère que les pays développés pourront tenir leurs engagements et apporter aux pays en développement un soutien en matière de financements, de technologies ainsi que de renforcement de capacités. »

Anniken Huitfeldt a déclaré que toute l’Europe est profondément préoccupée de la situation actuelle en Ukraine et espère que la Chine y jouera un rôle important. Wang Yi a explicité la position de principe du gouvernement chinois, tout en soulignant que les « quatre devoirs » proposés par le président Xi Jinping constituent le principe fondamental du règlement de la question ukrainienne par la Chine. La communauté internationale doit soutenir tous les efforts propices à la paix et relever correctement les défis engendrés par les effets de débordement négatifs de la crise sur la reprise économique mondiale. À sa manière, la Chine continuera de jouer un rôle constructif pour favoriser la paix et les négociations.